qh888Liên kết đăng nhập

Vaccin, 2, 3… c’est parti !

Le principe général du vaccin est simple et plutôt bien connu. Il s’agit d’injecter une dose de bactérie ou de virus mort ou affaibli, pour que l’organisme développe les anticorps correspondants. Lors d’une infection réelle, il peut donc la reconnaitre et la combattre avant le développement de la maladie.

Objectifs de la vaccination

Le but ultime : la disparition de toutes les maladies ! Non, c’est exagéré. Notons toutefois que, grâce à la vaccination, la variole a quasi disparu dans le monde et la poliomyélite sauvage n’a plus été recensée en France depuis 1995.

Concrètement, l’objectif à grande échelle est de limiter les épidémies et la prolifération de bactéries ou virus susceptibles de muter et de devenir plus résistants. Au quotidien, l’objectif immédiat est de se protéger soi mais aussi de protéger les autres.

Car, pour que l’Objectif avec un grand O soit atteint, il faut que tout le monde joue le jeu. Une population peu vaccinée ne pourra pas empêcher la circulation de la maladie. Celle-ci se reproduira, évoluera et finira par toucher les personnes qui ne sont pas vaccinées ou dont la réponse immunitaire n’est pas suffisante pour combattre l’infection. Chaque maladie a donc sa couverture vaccinale (pourcentage de vaccination) plus ou moins grande et protectrice.

Des vaccins obligatoires

En France, les autorités publiques (sanitaires et gouvernementales) ont défini un certain nombre de vaccins obligatoires pour obtenir la meilleure couverture vaccinale possible et la protection de toutes ses populations.

Ainsi, la vaccination obligatoire concerne aujourd’hui 11 maladies :

  • Coqueluche
  • Diphtérie
  • Haemophilus influenzae de type B
  • Hépatite B
  • Méningocoque C
  • Oreillons
  • Pneumocoque
  • Poliomyélite
  • Rougeole
  • Rubéole
  • Tétanos

Calendrier vaccinal

Ces vaccins sont généralement effectués durant la petite enfance puisqu’ils conditionnent l’accès à l’enseignement et autres structures de vie en collectivité (crèches, centres aérés, …). Des rappels sont ensuite programmés tout au long de la vie.
qh888Liên kết đăng nhập
(Crédit image : et )

Vaccinations Covid et Grippe

Les vaccins contre la Covid et contre la grippe ne sont pas obligatoires actuellement. Ils sont toutefois recommandés pour certaines catégories de la population.

  • Les personnes âgées de 65 ans et plus
  • Les femmes enceintes (à tout stade de la grossesse)
  • Les personnes atteintes de maladies/troubles
    • Respiratoires
    • Cardiovasculaires
    • Neurologiques et neuromusculaires
    • Métaboliques (diabète, obésité)
    • Des reins ou du foie
    • Immunitaires
  • L’entourage des personnes atteintes des affections mentionnées ci-dessus
  • Les personnes qui résident dans un établissement de soins
  • Et bien évidemment, les professionnels de santé

Cette année, la campagne de vaccination COVID a été avancée au 2 octobre, suite à une recrudescence de cas dans l’hexagone et dans les pays voisins. Le 15 septembre, le ministre de la Santé Aurélien Rousseau a indiqué que 2,5 millions de doses étaient déjà disponibles. 13,5 millions de doses de vaccins devraient être administrées d’ici à novembre 2023. La campagne de vaccination contre la Grippe débute quant à elle le 17 octobre 2023. Les vaccinations grippe et Covid sont proposées à toute la population, que ces vaccins leurs soient recommandés ou non.

Vaccination contre la grippe des personnels de santé – Obligation d’information

En tant qu’Etablissement de Santé, Soins et Santé est soumis à l’Indicateur Qualité Sécurité des Soins, relatif à la couverture vaccinale des professionnels de santé intervenants auprès de nos patients. Nous sommes donc tenus d’informer l’HAS du taux de vaccination des personnes travaillant avec les malades. 

Médecins, infirmiers, vous recevrez donc courant novembre un questionnaire anonyme pour indiquer si vous êtes vaccinés contre la grippe ou si vous comptez le faire.

Ce questionnaire, au-delà du calcul du taux de vaccination du personnel soignant, servira à déterminer les freins à la vaccination et les besoins futurs en information et sensibilisation.

—-